Le grand frère

Après le lancement réussi du Nuva M6 et M6 Open, le chantier
naval espagnol Nuva Yachts présente désormais le «Nuva M8». Une étape logique pour le patron du chantier, Andrés Cárdenas.

Le Nuva M8 flotte paisiblement à Port Ginesta au sud de ­Barcelone. Le bateau affiche une esthétique marquée par une étrave droite et un franc-bord élevé, et la largeur reste pratiquement constante du milieu à l’arrière. Les ingénieurs de Yacht Design Group avaient en effet pour mission de concevoir un bateau doté des mêmes avantages que le Nuva M6, seulement plus grand et plus stable. Le résultat s’avère convaincant, même si une houle vraiment désagréable de la veille s’abattait encore sur la côte au moment du test. «Nous sommes ravis de ce bateau», déclare Andrés ­Cárdenas avec un grand sourire. «Je crois que nous sommes parvenus à réaliser exactement ce que nos clients souhaitaient après le M6.» La proximité avec le marché et les potentiels clients constitue l’une des grandes préoccupations d’Andrés ­Cárdenas. L’ancien CEO de Bavaria est convaincu que c’est précisément pour cette raison que les grands chantiers navals échouent. Nuva Yachts reste quant à lui une entreprise familiale dirigée conjointement par son fondateur et CEO, Andrés Cárdenas, et son gendre, David Almeida. «Je suis très heureux de pouvoir diriger une petite entreprise à taille humaine. David et moi-même sommes tous deux impliqués dans les affaires quotidiennes et gardons ainsi les pieds sur terre.» Nuva Yachts fait fabriquer les coques de ses bateaux dans une entreprise spécialisée dans les constructions en PRV, tandis que l’aménagement intérieur et les finitions sont effectués dans les halles du chantier naval à Port Ginesta. Cela permet ainsi plus de flexibilité vis-à-vis des souhaits des clients en termes d’équipement et de standard d’aménagement.